Standard Oies Flamande

STANDARD OIES FLAMANDE (OIES DES FLANDRES)

ORIGINE : Une race d'oie ancienne et primitive qui existait déjà en Flandre depuis le  16e siècle au moins. Apparentée à l'Oie de Twente. Etait élevée autant pour les  plumes que pour la viande.   

CARACTERISTIQUE GENERALE : L'oie flamande est une oie rustique plutôt petite.  Elle est une descendante directe de l'Oie cendrée occidentale (Anser anser anser).  Elle a le cou court et le bec jaune orangé. Le dessin pie est la variété la plus typique.  Les oies pie étaient préférées auparavant parce que les parties à plumer  produisaient les plumes et pennes blanches si appréciées, tandis que ces animaux  n'étaient pas blanc pur; les oies blanches étaient considérées comme plus faibles.  L'œil est souhaité aussi foncé que possible.  PARTICULARITES : Race rustique et très bon brouteur. Bonne ponte: 60 à 100  œufs par an. Couve facilement et est une bonne mère. Procure une ferme rôtie après quatre mois.  MASSE : Jars adulte: 5 à 6 kg Oie adulte: 4 à 4,5 kg  BAGUES : Jars: 22 mm Oie: 22 mm 

DESCRIPTION DU TYPE :

 Généralités : Une oie rustique plutôt petite, sans aucune trace de fanons et cou  assez court. Corps en forme d'amande avec le ventre distinctement plus profond que  la poitrine. Port peu ou pas élevé, surtout chez l'oie. Plumage plein mais pas lâche. 

Tête : Assez forte. Ligne du crâne bien arrondie. Gorge bien échancrée et sans  bavette.

Yeux: Assez petits et implantés assez hauts. Couleur des yeux aussi foncée que  possible, c'est-à-dire bleu foncé avec reflet brun chez la variété pie et bleu foncé  chez la variété blanche. Filet oculaire fin et orange.

  Bec : Solide, fort et de longueur moyenne; implanté haut à la base. Denture bien visible, mais pas extrêmement développée. Jaune  orangé avec onglet pale.

  Cou : Fort et assez court et épais; rétrécissant peu ou pas derrière la tête. Plumage  avec une douzaine de fosses longitudinales distinctes de chaque côté.

 Poitrine : Assez large et pas trop profonde (presque aussi profonde que large). Pas  de quille.  Ventre : Un peu plus profond que la poitrine, de sorte que le corps a une forme  amande, cependant non affaissé, Sec et nettement arrondi en dessous; pas de fanon  abdominal.

Dos et reins : Plats et assez larges. 

Ailes : Bien serrées et croisées 

Queue : Assez courte et fermée; portée horizontalement. 

Tarses et doigts : cuisses inférieures disparaissant presque entièrement  sous le plumage des flancs. Tarses de longueur moyenne et forts, parallèles vus de  face. Les trois doigts antérieurs bien étendus et entièrement unis par les palmures.  La plante du pied petite. La couleur des tarses et doigts (+ palmures) est rouge  rosâtre avec aussi peu de reflet jaune orange que possible. 

 

Le jugement du type et des parties non emplumées : Souhaits : Les yeux avec un reflet brun distinct. Tarses et doigts de couleur chair  pure.

 Défauts légers : Un petit peu trop lourd ou trop grand. Un peu trop petit. Cou un peu  trop long ou trop mince. Un petit fanon abdominal simple (fanon de ponte) chez la  femelle adulte. Pointes des ailes croisées. Yeux un peu pâles.

 Défauts : Un peu trop lourd ou trop grand. Beaucoup trop petit. Bec un peu bombé.  Reflet foncé dans l'onglet chez les sujets adultes. Cou mince et rétrécissant derrière  la tête. Trace de fanon abdominal double. Yeux trop pâles.

  Défauts graves : Trop lourd ou trop grand. Yeux bleu clair très prononcé. Onglet  foncé chez des sujets adultes. Cou beaucoup trop long et mince. Fanon abdominal  double prononcé. Ailes fortement croisées ou mal serrées. Malformations comme  palmure déchirée, ongle absent, plante du pied enflée.

  Disqualification : Beaucoup trop lourd ou trop grand (30 % hors du poids standard).  Chaque trace de croisement avec d'autres races. Malformations graves comme  queue de travers, cou brisé, aile tordue.

 VARIETE PIE CENDREE Couleur et dessin du plumage 

Tête et cou : La tête, à l'exception de la racine du bec blanche et le menton,  uniformément colorée gris brunâtre; la gorge colorée ou non. Le cou supérieur  coloré; distinctement et régulièrement délimité du cou inférieur blanc; l'idéal est  d'avoir le tiers supérieur du cou coloré et les deux tiers inférieurs blancs purs. Le  blanc du menton et de la gorge peut s'étendre jusqu'au cou inférieur blanc à  condition de ne pas être visible en profil. 

Dos et reins et queue : Dos antérieur brun noirâtre avec liséré pâle. Reins gris cendré.  Croupion et queue supérieure : Blancs  Rectrices : Brun cendré, largement lisérées de blanc. 

Sous caudales : Blanches  Poitrine antérieure, poitrine inférieure et flancs antérieurs : Blancs.

 Cuisses : Couleur de fond brun cendré foncé; les plumes ont un liséré terminal pâle  et large. Cette partie est distinctement délimitée des flancs antérieurs au niveau des  tarses.

Ventre : Blanc.  Epaules : Brun noirâtre avec liséré pâle.

 Ailes : Entièrement blanches, c.-à-d. toutes les couvertures et toutes les rémiges.

 Jugement de la variété pie cendré

 Défauts légers : Quelques plumes blanches dans les parties colorées et vice versa.  Les parties colorées du cou supérieur ne s'étendent pas assez ou s'étendent trop loin  sur le cou. Racine du bec et menton colorés. Le menton blanc s'étendant un peu trop  largement sur le cou supérieur. Quelques plumes colorées sur le manteau. Une  seule rémige tertiaire colorée à condition qu'elle soit reliée aux épaules.

 Défauts : Petites taches colorées dans les parties blanches et vice versa. Cou  presque entièrement coloré ou entièrement blanc. Couleur du cou supérieur très  irrégulièrement délimitée du cou inférieur.  Racine du bec blanche s’étendant trop loin sur la tête. Les épaules seulement  partiellement colorées ou plusieurs rémiges secondaires colorées; les épaules  dessinées un peu asymétriquement. Cuisses trop peu dessinées ou la couleur  s'étend trop loin sur les flancs antérieurs. 

Défauts graves : Grandes taches colorées dans les parties blanches et vice versa.  Une grande partie du manteau colorée. Les épaules très asymétriquement  dessinées. La plupart des rémiges secondaires colorées ou des secondaires  colorées visibles dans l'aile fermée. Rémiges primaires colorées. Parties colorées  dans les parties blanches.  Disqualification : Dessin bariolé frappant au lieu d'un dessin pie. Parties colorées  absentes. Parties blanches en majeure partie colorées. 

 

Variété blanche coloris du plumage et jugement  Tout le plumage est blanc pur brillant. Les oies flamandes blanches sont surtout  jugées sur le type et là condition.  Les plumes colorées sont considérées comme défaut ou défaut grave selon leur  intensité. Des taches ou des rémiges colorées sont des défauts entraînant la disqualification.

 (source Commission nationale des standards OPA - Christian Foncoux)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site