Standard Des La Coucou Des Flandres GR

PRESENTATION DE LA COUCOU DES FLANDRES 


La Coucou des Flandres est une volaille de taille au dessus de la moyenne, robuste, peu élevée sur les jambes, de forme ronde, gracieuse et élégante.

Le coq a l’attitude très fière, se tient légèrement renversé, la poitrine saillante. Il est vif, remuant, pas très batailleur.

Le coq est de couleur plus claire que celle de la poule. La plume est barrée, noire suie, sur fond blanc sale ; les barres sont en général au nombre de 4 noires et 4 blanches. Elles sont moins régulières chez le coq que chez la poule et la partie blanche est plus large. Les plumes du dos et des épaules sont luisantes, comme vernissées, assez pointues, les barbes de plumes séparées. La couleur du plumage doit être bien uniforme d’un bout à l’autre.

Les coqs adultes pèsent de 3 à 3,5 kg environ, leurs tarses de moyenne longueur sont robustes, bien lisses, d’un blanc rosé. Les yeux sont de couleur rouge orangé, la queue portée assez haute chez le coq sans pour autant atteindre la verticale, les oreillons ronds, petits, rouges sont admis quelquefois sablés de blanc. Le dos moyennement court, légèrement incliné vers l’arrière mais pas rond.

La poule quant à elle, est plus foncée que le coq, les plumes sont barrées de noir foncé à reflet vert, sur fond blanc sale, légèrement estompé, les barres noires doivent s’apercevoir distinctement. La queue chez la poule est portée fermée et moins relevée que chez le coq. Sa crête moyenne doit être légèrement pliée surtout à l’époque de la ponte, les yeux comme ceux du coq, le bec blanc ou corne clair, les oreillons rouges de préférence sont assez souvent sablés de blanc mais ne doivent jamais former une plaque, les tarses blancs rosés sont presque toujours grisâtres dans leur première année, quelques petites écailles noirâtres peuvent perdurer dans le temps. Les poules coucou des Flandres sont qualifiées d’excellentes pondeuses, de très bonnes couveuses ainsi que de bonnes meneuses de poussins.

Les poussins « coucous », outre la caractéristique d’un point blanchâtre ou jaunâtre sur la tête sont auto-sexable dès la deuxième semaine (plumage plus clair pour le coq) mais peuvent l’être avec l’expérience dès le premier jour : les « poulettes » présentant plus souvent des pattes plus foncées que les petits coqs.

La Coucou des Flandres fait partie sans contestation possible des races les plus complètes : race régionale (Nord Pas-de-Calais, Picardie), elle est évidemment bien acclimatée à son habitat où elle se trouve rustique et résistante aux maladies.

Excellente pondeuse (hiver, été) chair de qualité, autosexable, précocité et aptitude à la couvaison, la coucou des Flandres est une race presque parfaite et peut-être, sans lui en vouloir, peut-on juste lui reprocher parfois son besoin de grands espaces.

 

LE STANDARD DE LA COUCOU DES FLANDRES

Masse idéale
Coq: 2.5-3.5kg
Poule: 2-3kg
Taille: 60-65cm coq 40-45cm pour la poule
Crête: Simple
Oreillons: Rouge
Couleur des yeux: Rouge orangé
Couleur de la peau: Blanche
Tarses: Clairs
Oeufs a couver: 55gr minimium de couleur crème clair
Diamétres des bagues: 22mm coq 20mm poule
Couleur du plumage: Coucou, barré, noir suie sur fond blanc sale, les barres sont en général au nombre de 4 noires et 4 blanches. Le coq est plus clair que la poule
Defauts graves: Sujets trop élevés sur jambes et ayant des formes anguleuses, plis dans la crête, oreillons blanc, iris des yeux clairs, couleur trop foncés chez le coq, plumage brouillés chez la poule, plumes blanche jaune ou rouge, doigts déviés, crête autres que simple, dos bossu, tarses jaunes ou noirs, plumes aux tarses

 

 

POST SCRIPTUM : Nous allons revenir sur certains points du standard avec notre recul liés à  son élevage 

1 Les Oreillons 

 Les Oreillons ils sont demandés rouge dans le standard actuel mais il faut noter que dans les standards précédent les oreillons était autoriser sablé blanc, pour notre part bien évidement les sujets exposer seront tous a oreillons rouge mais dans nos effectifs de reproduction certain sujets sont porteur d’oreillons sablé blanc et cela ne nous pose pas de soucis si les autre caractéristiques sont réunis , de plus beaucoup d’ancien éleveur vois dans les oreillons sablé blanc «  voit un signe de pureté » de la souche mais aussi une qualités d’avoir des œufs blanc /crème comme demander dans le standard  

2 Tarses 

Les Tarses elles sont demandé blanche aucun autre couleur n’ai admise et cela n’est  pas discutable en revanche nous voulons attirer l’attention sur le fait que les jeunes poulettes peuvent elle avoir les canons de tarse grisâtre lors de leur jeune âge est blanchir ensuite il faut donc être patient et vigilant sur ce point lors de la croissance de nos volailles

 

 3 couleurs du coq

 

La couleur du coq est demander plus clair chez les coqs et cela est logique car il s’agit de génétique en revanche les coqs foncée est donc hétérozygote ne sont pas a proscrire forcement de vos élevage, nous travaillons actuellement depuis quelques années avec un coq foncée afin de travailler la couleur coucou et surtout sortir de belle couleur sur nos poules le travail porte ses fruit et donc nous continuons notre sélection dans se sens pour l’une de nos souche a noter que beaucoup d’éleveur de race coucou travail également dans se sens affaire a suivre donc

 

et pour finir voici a ce jour pour nous deux de nos plus beau sujets que nous ayons eu le plaisir de voir grandir et d'élever 

Dscn0900 1

Dscn6889

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site